Le diabète est une maladie assez grave qui touche de nombreuses personnes dans le monde. La première recommandation faite à ceux qui en souffrent, c’est de consommer moins de sucre, et surtout d’éviter au maximum le sucre blanc simple.

C’est un produit qui s’avère être très dangereux pour leur santé, et qui pourrait même aggraver leur état. Heureusement, les diabétiques peuvent trouver des alternatives pour éviter de consommer le sucre classique. Ils peuvent choisir entre les sucres lents qui sont plus recommandés, et les substituts du sucre qui peuvent aussi faire l’affaire dans certaines circonstances.

Quoi qu’il en soit, la priorité lorsqu’on souffre de diabète, de manger moins sucré. Les sucres lents et les substituts du sucre sont des produits qu’on retrouve un peu partout sur le marché. Ils peuvent être intégrés à l’alimentation des diabétiques, mais dans quelle mesure ? Sont-ils à 100% sans danger ? C’est ce que nous vous invitons à découvrir dans la suite.

Que savoir sur les substituts du sucre ?

Les substituts du sucre sont en réalité des substances, qui peuvent être naturelles ou non, et qui permettent de rendre les aliments sucrés. Ils ont le goût du sucre, et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on les appelle des substituts. Il en existe deux types : les substituts énergiques et les substituts non énergétiques.

Les substituts énergétiques du sucre peuvent avoir un effet sur la glycémie, mais celui-ci serait moindre comparé à l’effet du sucre blanc. En plus, ils ne provoquent pas la carie dentaire et contiennent peu de calories. On pourrait donc conseiller aux diabétiques d’utiliser ces substances pour sucrer leurs aliments.

Toutefois, il faut noter que lorsqu’ils sont consommés en grande quantité, les substituts énergétiques du sucre peuvent provoquer des problèmes intestinaux comme les crampes, les ballonnements, la diarrhée, etc. Parmi ceux que vous pourrez consommer, on retrouve : Le lactitol Le mannitol L’érythritol Le sorbitol, etc.

Les substituts non énergétiques du sucre sont beaucoup plus adaptés pour les diabétiques, car ils n’ont aucun effet sur la glycémie. Ils ne sont même pas digérés, ce qui signifie qu’ils n’apportent aucune calorie. Voici une liste de quelques-uns de ces substituts qui sont considérés comme sécuritaire pour les personnes souffrant de diabète :

  • Le cyclamate
  • La saccharine
  • Le sucralose
  • Les polyols
  • L’aspartame.

Par ailleurs, les personnes diabétiques doivent savoir que la solution pour rester en bonne santé et éviter les désagréments de cette maladie, c’est d’avoir une alimentation contrôlée en glucide. Ce qui ne serait pas le cas si vous consommez trop souvent des substituts du sucre. Les aliments qui en contiennent sont généralement peu nutritifs, et peuvent même provoquer une intolérance au glucose. Notez donc que la consommation de ces substances au goût sucré n’est aucunement essentielle au bien-être des diabétiques. Alors utilisez-les de façon modérée, et le moins souvent possible.

Pourquoi les sucres lents sont recommandés aux diabétiques ?

Lorsqu’on devient diabétique, il convient d’apprendre à faire la différence entre les différents types de sucres qui existe. On distingue donc les sucres simples encore appelés sucres vrais, et les sucres lents. Les sucres simples ou vrais sont ceux qu’il faut proscrire ou consommer avec modération lorsqu’on souffre de diabète. Il s’agit du sucre blanc raffiné, des sucres complets et des sucres roux. Dans cette catégorie on retrouve aussi le sirop d’agave, le sirop d’érable, etc. Ils sont tous composés de glucides simples. Les sucres lents par contre sont ceux qui contiennent de l’amidon en grande quantité, encore appelé glucide complexe. Parmi eux on retrouve les pâtes, les légumes secs, les féculents de pain, la pomme de terre, etc. Ce sont eux que vous pourrez consommer sans risque malgré votre diabète. Toutefois, à défaut de proscrire complètement les aliments sucrés de votre régime, vous pourrez vous tourner vers quelques sucres simples tels que :

  • Le miel : c’est un produit naturel qui provient de la transformation du nectar des fleurs. Il possède un pouvoir sucrant très élevé, ce qui signifie qu’il en faut très peu pour sucrer vos aliments. En plus, il possède un indice glycémique très bas, avec des propriétés anti oxydantes et anti bactériennes.
  • Le rapadura : on l’appelle aussi le sucre complet. Il est riche en protéine, en vitamines et en minéraux. Il a une meilleure qualité nutritionnelle avec un faible taux en saccharose.

Pour finir, vous pouvez aussi vous tourner vers le sirop d’érable pour sucrer vos aliments. Lorsqu’il est de bonne qualité, il est très riche en minéraux. Il s’agit toutefois d’un produit que vous devez consommer avec une grande modération car il peut avoir un effet sur votre glycémie. Le sucre pour les diabétiques, c’est un véritable poison. Voilà pourquoi les professionnels de la santé recommandent simplement de se tourner vers une alimentation moins sucrée lorsqu’on souffre de cette maladie. L’idéal serait donc de bannir le sucre sous toutes ses formes, mais à défaut, optez pour les sucres qui sont sans effet sur la glycémie.